L'ancien musée

L’Histoire et la présentation du passé est au cœur de toutes les collections régionales.

Chaque collection est unique, selon la sensibilité des collectionneurs, les moyens et le type de collecte des objets.corridor

Le musée de Saxon est né en 1964, grâce à la motivation de M. Louis Delaloye et de collègues passionnés. Ensemble, ils invitent la commune et les villageois à composer un musée. Par la suite, un comité de 5 personnes s’organise. Il s’agit d’un des premiers musées locaux valaisans à s’être institué en association.

Le musée, « Le Vieux Saxon », se propose de maintenir : « Les traditions populaires, de transmettre aux générations futures ce que fût le genre de vie de nos aïeux et ainsi entretenir la flamme du souvenir »

La collection s’élabore à partir de dons offerts par la population. Les sociétés locales sont invitées à y déposer leurs archives. Le personnel enseignant, quant à lui, demande à chaque élève de fouiller dans son grenier. En outre, le comité lance une invitation générale pour que chaque villageois participe à la collecte d’objets en vue de les placer dans le futur musée.


« Ne remettez pas à demain, fouillez les recoins de vos demeures, vous y découvrirez des choses dont vous pouvez vous passer, que vous confierez aux jeunes gens qui vous visiterons ces prochains jours. Ceux qui tiennent à en conserver la propriété ont la faculté de les placer en dépôt contre quittance. »

Dès les années 70, grâce à la mise en place d’un centre de documentation relatif à l’ethnographie régionale et à sa responsable Madame Rose-Claire Schulé, de nombreux inventaires sont menés dans les musées locaux. L’inventaire du musée du « Vieux Saxon » a d’ailleurs bénéficié de ce soutien.

Ouvert en 1967, ce musée a accueilli des visiteurs durant 31 ans, jusqu’à ce que la Commune décide d’assainir les lieux suite à de graves dégâts d’humidité. Par conséquent le musée ferme ses portes en 1998. A sa fermeture, M Raymond de Régibus assure la présidence, M. Gaby Pillet la fonction de conservateur et Mme Ruth Dill de secrétaire caissière.